Les secrets vous ont toujours fascinés

alors venez découvrir les secrets énigmatiques de la ville de Genève

Vous aimez les mystères de l’histoire ?

Venez parcourir le chemin initiatique des secrets de la ville de Genève à la manière du Da Vinci code. Pour suivre les traces de Jules César, des Burgondes, des Chevaliers croisés et de la franc-maçonnerie. Afin d’identifier des symboles et analyser des cryptages énigmatiques dissimulées a travers toute la ville.

Monsieur Jean-Charles Martin, enquêteur historique au Cercle d’Enquête et de Recherche Templière et Président de l’institution d’utilité publique fédérale et cantonale du Cercle des Cent-suisses sera votre guide. Pour une visite qui vous amènera à franchir les portes du temps et vous initiera aux secrets de la ville de Genève.

Le Cercle d’Enquête et de Recherche Templière

dont votre guide est membre

Le Da Vinci Code version Helvétique au sein de Genève une aventure palpitante qui sera vous conduire sur les traces des symboles laissés par les sociétés secrètes et l’histoire.

PROSPECTUS IMPRIMABLE

Alors, si vous êtes décidé à entreprendre cette aventure n’hésitez pas à réserver vos places pour cette visite palpitante et stupéfiante qui vous révélera ce qui n’aurait jamais dû vous être révélé.

Organisation de visite à partir de 5 participants !

Durée de la visite 2h00 heures voire plus si la passion nous entraîne.

Prix 50.-frs par personne

Le symbole qu’il faut connaître

La croix de huit béatitudes est un symbole christique que l’on retrouve dans les Ordres de chevaleries croisés mais aussi sur dans la croix protestante des huguenots. Elle a été utilisée et véhiculée des croisades par de nombreux Ordres comme l’Ordre des chevaliers Templiers, les chevaliers Lazarites ou encore les chevaliers Hospitaliers dits chevaliers de Malte. Se fut d’ailleurs cette croix qui devait servir de méthode de cryptage à l’Ordre des Templiers puis plus tard aux néo-templiers maçonniques français de Fabré Palaprat et au Knights Templars maçonnique Américains. C’est ce même symbole que nous utiliserons tout au long de notre visite pour tenter d’en savoir un plus sur le Saint-bol du Graal.

Le cryptage des Chevaliers Templiers

Plutôt que de remplacer chaque lettre par une autre, certains ont préféré remplacer les lettres par des symboles pour diffuser leurs messages codés. L’Ordre du Temple fondé au XIIe siècle, dont la mission essentielle était d’assurer la sécurité des pèlerins en Terre sainte. Se détournèrent de cet objet, et s’enrichirent considérablement au point de devenir les trésoriers du roi et du Pape. Pour coder les lettres de crédit qu’ils s’échangeaient et leurs secrets, ils remplaçaient chaque lettre par un symbole de la croix de huit béatitudes.

La croix Huguenote

La croix de Malte est similaire à la croix de Saint-Jean et à celle l’ordre du Saint-Esprit. Les huguenots qui la portaient étaient donc irréprochables aux yeux de la loi, même à l’époque des persécutions. Les différents éléments du symbole ont un sens politique et spirituel et permettaient d’affirmer en même temps la loyauté à l’égard du roi (« mal conseillé ») et de l’État, ainsi qu’une vraie foi évangélique. Louis XIV avait interdit aux protestants toutes insignes ; ces derniers en signe d’insoumission utilisèrent ce symbole éminemment chrétien qui nous renvoie aux huit béatitudes du Christ (Bible, Évangile selon Matthieu, chapitre 5, versets 3 à 10). Entre les bras de la croix sont insérées des fleurs de lys (lesquelles, sur les armoiries de France, représentent la Trinité). Le symbole de la colombe qui représente le Saint-Esprit, « qui témoigne à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (La Bible, Épître aux Romains, chapitre 8, verset 16).

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×